Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

baroudoc.overblog.com

Carnet de vie d'un médecin voyageur


Parhélie

Publié le 19 Juillet 2013, 08:42am

Voilà une nouvelle curiosité optique qui se révèle inédite pour moi. Je peux même dire sans honte qu'avant aujourd'hui je n'en avais jamais entendu parlé.

Un parhélie est apparenté au phénomène lumineux de halo solaire. Comme lui, il est dû à une réfraction de la lumière de notre étoile à travers des cristaux de glace en suspension dans les nuages de haute altitude que l'on appelle "cirrus".

Il tient son nom du grec ancien : para "auprès", et hélios "soleil".

Un parhélie au soleil de midi en Antarctique.

Un parhélie au soleil de midi en Antarctique.

Concrètement, il se présente sous la forme de deux taches lumineuses de part et d'autre du soleil.

Ce n'est donc pas un hasard si il est parfois appelé  "faux soleil", "soleil double" ou encore "chien du soleil".

Voilà pour les explications techniques!

En pratique, aux alentours de midi, j'étais tranquille dans ma chambre à me remettre de mon nouvel épisode d'insomnie de la veille ; celui-là même qui m'avait donné l'occasion d'aller faire du sport entre minuit et deux heures du matin avant de continuer ma remise à niveau de cinéma asiatique par le visionnage du remake coréen du chef d'oeuvre du western spaghetti " Le bon, la brute et le truand". C'est alors que la sonnerie du téléphone me tira d'un sommeil trop éphémère :

- David, désolé de te réveiller mais tu devrais sortir voir. Il y a un parhélie, apparemment,  c'est un truc rare avec le soleil !

Par ces quelques mots chargés d'une très gentille attention à mon égard,  Julien, notre mécano, avait réussi à éveiller suffisamment ma curiosité pour convaincre ma carcasse de se remettre d'aplomb, ne serait-ce que le temps d'aller au moins jeter un coup d'oeil à ce "truc".

Je m'équipai sommairement et sortis constater de visu le phénomène.

Je n'étais pas le seul...

Une curiosité optique et tout le monde dégaine son appareil.

Une curiosité optique et tout le monde dégaine son appareil.

Juste à côté du "42", le bâtiment dortoir, une poignée d'hivernants se tenaient côte à côte face au soleil, chacun armé de son appareil photographique pour immortaliser l'évènement optique.

Car, si nous avions eu à plusieurs reprises l'occasion d'observer des halos, qu'ils soient solaires ou lunaires, c'était bien la première fois qu'un parhélie s'offrait à notre vue depuis le début de notre aventure glacée.

Je ne tardai pas à me joindre à eux pour fixer sur pellicule numérique plus que sur ma rétine, ce phénomène rare.

En effet, il n'est pas vraiment conseillé de regarder trop longtemps le soleil sans protection visuelle sous peine de "bénéficier" dans un délai de quelques heures d'une ulcération très douloureuse  de la cornée .

Fort heureusement, cet instant magique n'aura pas  eu d'autres conséquences que celles de se constituer encore plus de phases inoubliables de cet hivernage.

Un moment à garder.

En attendant le prochain ...

Non, ce n'est pas une aberration chromatique de mon objectif mais bien l'aspect visible du ciel à ce instant.

Non, ce n'est pas une aberration chromatique de mon objectif mais bien l'aspect visible du ciel à ce instant.

Dix minutes, peut-être un quart d'heure ! Phénomène furtif lié aux cristaux de glace en suspension dans les nuages

Dix minutes, peut-être un quart d'heure ! Phénomène furtif lié aux cristaux de glace en suspension dans les nuages

Commenter cet article

Sylvie 06/08/2013 10:54

Merci de nous faire partager votre expérience et de nous faire découvrir ces phénomènes. C'est amusant, car nous avons pu voir un parhélie dans notre ciel charentais dimanche dernier (4 août) vers 20h. Aussitôt, j'ai eu une pensée pour vous !

J.P.P.03 21/08/2013 20:05

Bonjour Sylvie.
Pouvez-vous m'expliquer ce phénomène que vous avez observé en Charente le 4/08.
(parhélie). Attends respectueusement votre réponse.

N 22/07/2013 18:10

Merci de nous faire découvrir de si belles choses.

Archives

Articles récents