Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

baroudoc.overblog.com

Carnet de vie d'un médecin voyageur


Complètement givré.

Publié le 31 Mai 2013, 09:39am

C'est très probablement l'idée que se font de moi mes amis les plus proches, et ce, depuis presque dix ans.
Mais là, je dois reconnaître qu'ils ont rarement été aussi peu éloignés de la réalité.

Six mois depuis mon départ ! Six mois ! Même pas la moitié du chemin !

Et cette décision prise au début, absurde forcément, mais à laquelle je m'accroche probablement encore plus pour cette raison irrationnelle, mais qui m'amuse au plus au haut point : j'ai décidé de ne plus me raser pendant un an à compter du départ.

Moi, dont la propension est toute autre et qui, habituellement,  prends plaisir à dévaster à coups de tondeuse électrique rageuse ces artéfacts pileux qui s'obstinent à vouloir reconquérir les flancs de ma rotondité crânienne, délaissant du même fait son sommet.

Moi, qui me barbifie de manière à arborer une pseudo-barbe de trois jours qui n'excède que rarement les trois semaines !

Ainsi, au bout de près de cent quatre-vingts jours, me voici affublé de cette déjà volumineuse extension pilaire qui me dévore lentement la partie inférieure du visage mais aussi sûrement qu'une colonie de cheveux s'installe en couronne tout autour de mon crâne.

Mais quelle idée !

Et, pourvoyeuse de son lot d'inconvénients !

Passons sur le fait que je dois paraître facilement dix ans de plus, ce qui, je peux vous l'assurer, n'est pas le plus réjouissant.

Je découvre les joies du gymkhana qu'entraîne le simple fait de manger une soupe ou la jolie moustache qu'un verre de lait ou qu'une canette de bière dessinent sur ma lèvre supérieure.

Je peux aussi coincer, à loisir, la partie inférieure de cet ornement dans la fermeture éclair de ma polaire.

Mais surtout ! Surtout ! Je profite à plein de l'interaction du climat avec ces atours généreux.

A l'extérieur, le froid est intense. La vapeur d'eau exhalée à chaque expiration se dépose inévitablement sur les poils environnants et se mue, presque instantanément, en cristaux de glace.

Une "simple" promenade d'une poignée d'heures par -18° C entraîne ipso facto, un gel de la barbe, avec formation de véritables stalactites miniatures.

Les poils des joues blanchissent de givre et se rigidifient ; un vrai Père Noël !

Je n'ai plus qu'à prendre quelques kilos et je pourrai décrocher le poste pour l'hiver prochain !

 

 

Par moins 18,5° C, il ne faut pas longtemps pour sentir sa barbe geler.

Par moins 18,5° C, il ne faut pas longtemps pour sentir sa barbe geler.

Alors, me direz-vous, quel intérêt ?

Mais.... le plaisir ! L'agrément ! Le fun !

La liberté de pouvoir, au bout du monde, m'autoriser quelque chose de futile que je ne m'accorderais pas ailleurs.
D'une seule et même façon symbolique, me libérer de façon éphémère des contraintes d'apparence sociétales et renouer avec une vieille tradition polaire à en croire certaines vieilles photographies d'archives de missions antérieures.

Un petit défi avec moi-même d'autant plus délectable qu'il est vain.

Néanmoins, j'ai tout de même trouvé par ce moyen, un procédé pour mesurer subjectivement le temps qui passe : une photo par jour, de face !

Mis bout à bout en un petit film, ces instantanés de moi s'animent et donnent une vitalité organique à la pilosité conquérante.

Mais  ... il faudra encore patienter huit bons mois pour en constater le résultat en vidéo sur le blog.

Alors ?

Serez-vous là ?

Complètement givré.
Commenter cet article

mlajoux28 25/06/2013 15:35

Merci pour ces reportages exceptionnels qui sont des délices à lire. J'espère pouvoir vivre la même expérience un jour, mais ce ne sera pas pour l'année prochaine.

Encore Merci.

Christine & Fabrice 12/06/2013 20:53

Nous serons là.

M 07/06/2013 11:28

ça y est c'est prouvé .... Le Père Noël prend ses vacances au Pôle Sud !

N. 07/06/2013 10:44

OUI ! OUI OUI ! bien sûr nous serons présents !. Continuez ! Nous avons faim de vos aventures en Antarctique !

Jérôme Vignerie 06/06/2013 17:50

Je serai là aussi tellement j'ai plaisir à lire et à voir vos aventures antarctiques !

Archives

Articles récents